Fleuri et Fruité

Frémissement. Une sorte d'urgence m'éveille.

Le matin a éclairci notre chambre.

La maison est silencieuse. Je sais Fleur dans la chambre à côté, je devine Lou appelé par le soleil et le jardin.

 

J'ai 65 ans aujourd'hui et je me reconstruis ! Mon corps se rassemble, la sève recommence à circuler.

 

Dehors le soleil bourdonne déjà.

Se lever, tout en fluidité, ne pas oublier les os fragiles, le dos meurtris.

Fleur m'appelle pour un vrai baiser de tendresse.

 

Puis descendre doucement les escaliers de bois qui grincent un peu et là soudain : éclatement de couleur, de corolles et de formes ! Partout dans la maison, des jonquilles, des jacinthes, des anémones énormes, joufflues, des pensées de velours bigarré ! Et ce parfum qui flotte dans l'air, se glissant sur les rayons qui filtrent dans la pièce !...

Il y en a tant !

Je ne sais où donner du regard !

Le petit-déjeuner sera au centre de cette floraison matinale que Lou a imaginée pour moi !

 

Puis, peu avant midi, chacun se fait propre et beau. 

 

L'air est vif, le ciel impeccablement tiré à quatre épingle dans son costume bleu filé de quelques nuages clairs et blancs, et piqué d'un soleil au beau fixe !

 

Lou fait ronronner le moteur de la voiture, et nous voici, Fleur et moi, coussin sous le bras, en partance vers cette première vraie sortie depuis le 24 septembre  : une table nous est réservée au restaurant en bas de la colline.

 

Nous y serons royalement seuls ! 

Le croustillant de porc à la sauce cajun accompagné de petits légumes primeurs et riz parfumé d'herbettes, me titille délicieusement les papilles qui ont depuis quelques temps retrouvé un peu le goût de la vie !

 

Fleur se régale d'un effiloché de porc et marmelade d’oignons sur un pain ciabatta maison, salade croquante avec des pommes de terre nouvelles...

 

Le vin est rouge, fruité et léger en diable...

 

Et pour terminer sur la note sucrée, le brownie au chocolat et noix de pécan une "tuerie"... comme on dit.... et la Panna cotta à la vanille, gelée de fraises, et craquants de caramel aux noisettes ne s'en laisse pas compter.

 

Et c'est à ce moment-là que Fleur me remet un premier cadeau !

 

Nous sortons avec des pétillements de bonheur et des "lucioles" dans les yeux et le ventre...

 

J'attendais ce jour depuis si longtemps : il scelle mon retour à la vie !

 

Le trajet en voiture se passe sans problème et la colline nous attend.

 

Le soleil est doux, l'air léger. Mes cheveux blancs et frisés moussent sous une jeune brise de printemps qui les shampouine de ses doigts fins et légers.

 

Je suis heureuse.

 

J'arrive à suive sans difficultés Lou qui ouvre la marche et Fleur qui me précède.

 

Mars qui rit, malgré les averses,

Prépare en secret le printemps.

 

Pour les petites pâquerettes,

Sournoisement lorsque tout dort,

II repasse des collerettes

Et cisèle des boutons-d’or.

(Théophile. Gautier)

 

Plus tard dans l'après-midi Lou fera un feu : encore des tas de broussailles à brûler. L'air se parfumera alors des effluves de genévrier,  l'encens de notre terre au bord du monde..

Lorsque les flammes sont retombées, le feu réduit en cendre blanche et fine, nous avons retrouvé notre maison.

La soiré s'annonce tout aussi douce.

Autour de la petite table ronde, près du poêle à bois, nous trinquons à cette journée d'anniversaire, porteuse d'espoir et de vigueur. Le champagne achève de me griser. Un gris rose pâle, comme une aurore !

 

Pendant ce temps, Lou a mis un tajine d'agneau au citron et pruneau à mijoter.

Un "côte du Rhône" très fruité vient agréablement en rehausser les saveurs du sud.

 

La nuit s'avance maintenant.

 

J'ai découvert mes cadeaux. Ils me font chaud au cœur. On me connaît bien... Des livres, dont deux sur le Japon : celui de  David Michaud, le créateur du site le japon.fr  et celui que j'attendais depuis longtemps (il était épuisé... comme moi !) sur le "Japon vu du train" qui conjugue deux de mes "passions", et puis des DVD, du miel, des douceurs, des savons et des huiles essentielles... et deux superbes boîtes à thé en forme de pomme : une pour le thé de printemps, l'autre pour celui de l'automne.

Le gâteau fut pâtissé par un "meilleur ouvrier de France" : tarte au citron. Vrai citron, vraie meringue, vraie pâte sablé : un délice !

Il ne me reste plus qu'à souffler les flammes de ce qui représente 65 années de vie sur cette terre.

C'est une chose étrange à la fin que le monde !

(Jean d'Ormesson)

Rendez-vous sur Hellocoton !


Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Landeriba (mercredi, 16 mars 2016 21:37)

    Je prends toujours autant de plaisir à te lire et te voir heureuse me ravi. Bizz
    JP

  • #2

    L'année des Lucioles (mercredi, 16 mars 2016 22:42)

    Merci :-)

  • #3

    Batane (jeudi, 17 mars 2016 09:03)

    Bon anniversaire !!!

  • #4

    Yannick (jeudi, 17 mars 2016 09:18)

    Ca respire le bonheur tout ça ! Bon anniversaire et merci pour tes messages d'espoir.

  • #5

    L'Année des Lucioles (jeudi, 17 mars 2016)

    Merci les amis pour ces messages :)

  • #6

    fabian (jeudi, 17 mars 2016 11:58)

    ça fait plaisir de te savoir si positive de bonne humeur en ce début de printemps bize

  • #7

    L'Année des Lucioles (jeudi, 17 mars 2016 13:23)

    Merci Fabian, que pour toi aussi ce printemps soit source de bonne humeur !

  • #8

    Siro (jeudi, 17 mars 2016 14:53)

    Que de couleurs ! Ca fleure bon le printemps tout ça et c'étaient de très chouettes moments :)

  • #9

    L'Année des Lucioles (jeudi, 17 mars 2016 16:54)

    ;)
    Oui c'était vraiment de très chouettes moments !

  • #10

    Jennifer (vendredi, 18 mars 2016 12:31)

    Ca fait plaisir de te voir ainsi, très jolies photos colorées !! waouhhhh toutes ces jolies fleurs.
    Vous etes toutes les deux très belle sur la dernière photo.
    Gros bisous

  • #11

    marie (vendredi, 18 mars 2016 18:40)

    je vois que le printemps est rentré dans ta maison,c'est magique je te fais pleins de bisous

  • #12

    Miette (samedi, 19 mars 2016 16:39)

    Une profusion de jolies fleurs un bon repas ta fille pres de toi que de bonnes choses !
    Et que dire de toi tu es resplendissante cela me fait trés plaisir de te voir ainsi.
    Que demander ?
    Et bien que cela continue de s'améliorer.

  • #13

    L'Année des Lucioles (samedi, 19 mars 2016 16:41)

    @Jennifer @Marie @ Miette : Merci à vous trois !!!